Gratitude: Mon Pain Quotidien

 
FullSizeRender+9.jpg

L’heure avait sonné

L’émotion était à son comble

Je n’oublierai jamais ton visage

 

La toute première fois

Tes chaussures de sportif

Qu’en temps normal j’aurais détestées

 

Mon âme savait

Et mon esprit se remettait doucement

De ce choc

 

Ton égo

Si patient

Avec le mien

 

L’espace devint un cadeau

Dans lequel tous deux

Nous grandissions.

 

J’avais su lâcher prise

J’avais su partager

J’avais pris conscience

 

Que tu acceptais mon être

Dans sa totalité

Tu n’en rejetais rien

 

“Tu es trop”

“Tu devrais changer”

“Il faut que ça cesse”

  

Les défis

N’en sont jamais

Ils sont notre pain quotidien

 

J’ai marché lentement

Jusqu’à ton sourire

Je n’oublierai jamais ton visage.

Traduction par Sacha Loup